Références bibliographiques et notes | Journal américain d'archéologie


Les manuscrits se terminent par une liste de toutes les œuvres citées, en ordre alphabétique par nom de famille du premier auteur. Les exceptions sont les ouvrages de référence standard. Des exemples de citations sont fournis ci-dessous. Voir également Chicago Manuel de Style (16 e éd.) 15,5–19.

Les notes peuvent consister uniquement en discussion, discussion et citation bibliographique, ou en citation bibliographique uniquement. Les citations bibliographiques dans les notes doivent apparaître par ordre chronologique et être tirées de la liste des ouvrages cités. Ces citations doivent comprendre le nom de famille de l’auteur, l’année de publication et les pages, sections, illustrations, planches, etc., y compris les illustrations. Chaque note ne doit pas dépasser 200 mots. Aucune citation dans le texte ne doit être utilisée, sauf pour les références à des sources anciennes primaires.

Les références bibliographiques aux sources électroniques doivent suivre le format des sources imprimées le plus fidèlement possible, en fournissant suffisamment d'informations pour permettre au lecteur de localiser les documents originaux ou les sources d'informations. S'il existe des versions imprimées de sources électroniques, il convient de faire référence à la version la plus récente et la plus complète.

Les notes ne contenant aucune information supplémentaire doivent être formatées comme suit:

Ouvrages à volume unique cités

1 Thomas 2005, 536–37.
2 Quatember 2011, pl. 112.
3 Corbier 2006, 29 n. 53

Ouvrages à plusieurs volumes cités

1 Maran 1998, 1: 8–9.

Plusieurs œuvres citées

1 Carlisle 1998, 265-287; voir aussi Margreth 1993; Balzer 1996, 164–82.
2 Margreth 1993; Balzar 1996, 164–82; Leigh 1998, 2001.

Plusieurs références au même travail ou auteur

1 Lancaster 1998, 1999.
2 Davis 2001, 47-106; 2006, 306.
3 Hamilton 2007a, 2007b.
4 Geagan 1995a, 16–20, 42.

Les notes contenant une discussion secondaire en plus de la documentation source doivent être formatées dans le style auteur-date comme suit:

1 Hallager (1996, 235) note que les quatre types de nodules «classiques» n'étaient pas encore apparus dans MM II – III.
2 L'inscription a été datée par Robert (1966, 108-18; cf. Roueché 1993, 163) au premier siècle de notre ère sur la base du scénario.
3 Smith (2006, 25) suit le même raisonnement que Hall 2001, 56.

Supra et Infra Références

Lorsqu'il est nécessaire d'avoir des notes croisées, utilisez “supra” et “infra” (sans italique) au lieu de “ci-dessus” et “ci-dessous”:

31 Bien qu'aucune peinture n'ait été rapportée dans la salle X (supra n ° 22), des restes de peintures murales ont été découverts sur le sol de la salle S voisine (Miller 1996, 54).

Les éléments suivants ne doivent pas être utilisés: ad loc., Ibid, idem, entre autres, loc. cit., op. cit., passim.

Voir la liste des abréviations AJA des titres d’ouvrages de référence standard, de revues et de séries de livres. Les abréviations d’anciens auteurs et œuvres doivent suivre celles énumérées dans OCD3 xxix – liv.

Ouvrages de référence standard

Un format abrégé est utilisé pour citer des travaux de référence standard sélectionnés. Ces travaux doivent être référencés dans les notes qui suivent les exemples de formatage ci-dessous et peuvent être omis de la liste des travaux cités:

ABV, 255, non. 4 (pour J.D. Beazley, Peintre de vase à figures noires attique [Oxford 1956]p. 255, point 4)
CIL 1 (2) 327 (pour Corpus inscriptionum latinarum, vol. 1, pt. 2, numéro d'inscription 327)
IG 22 65, ligne 23 (pour Inscriptiones graecae, vol. 2, deuxième édition, inscription no. 65, ligne 23)
11: 1229, s.v. “Timandra 1” (pour A. Pauly et G. Wissowa, Real-Encyclopädie der klassischen Altertumswissenschaft [1893–1978], vol. 11, p. 1229, sous le mot «Timandra 1»)

Titres de revues et de séries

Les titres de revues ou de séries qui apparaissent dans les abréviations de la AJA doivent être écrits sous forme abrégée dans la liste des ouvrages cités:

Piérart, M. 2006. «Travaux de l’école française d’Athénes en 2005: Argos. L’agora. BCH 130: 708-13. (BCH = Bulletin de correspondance hellénique)
Buitron-Oliver, D. 1996. Le sanctuaire d'Apollo Hylates à Kourion: fouilles dans le quartier archaïque. SIMA 109. Jonsered: Paul Åströms Förlag. (SIMA = Etudes d'archéologie méditerranéenne)

Les références bibliographiques correspondantes dans les notes doivent suivre le format standard de l’AJA.

N'utilisez pas d'abréviations telles que f. ou ff. pour «page (s) suivante (s)»; Les références de page incluses, séparées par un tiret, doivent être citées comme suit:

7-14 100–4 523-29
46–48 112-14 1004–7
89-112 201-16 1396–430

Les chiffres romains inclus doivent être indiqués intégralement:

xxii – xxxviii cvi – cix

L’entrée de la liste des œuvres citées est donnée en premier, suivie de l’entrée de la note:

Un auteur

Dyson, S.L. 1985. La création de la frontière romaine. Princeton: Princeton University Press.
1 Dyson 1985, 86.

Deux ou plusieurs auteurs

Akkermans, P.M.G., et G. Schwartz. 2007. L'archéologie de la Syrie: des cueilleurs complexes aux sociétés urbaines anciennes. Cambridge: Cambridge University Press.
1 Akkermans et Schwartz 2007, 255.

Hunter, J., C. Roberts et A. Martin. 1997. Études criminelles: introduction à l'archéologie médico-légale. New York: Routledge.
1 Hunter et al. 1997, 46–51.

Editeur ou traducteur en tant qu'auteur

Picón, C.A., éd. 2007. Art du monde classique au Metropolitan Museum of Art: Grèce, Chypre, Etrurie, Rome. New York: Metropolitan Museum of Art.
1 Picón 2007, 409–10.

McIntosh, R.J., J.A. Tainter et S.K. McIntosh, eds. 2000. Le vent souffle: climat, histoire et action humaine. New York: Columbia University Press.
1 McIntosh et al. 2000.

Sommerstein, A.H., éd. et trans. 1982. Des nuages. Comédies d'Aristophane 3. Chicago: Bolchazy-Carducci.
1 Sommerstein 1982, 162 n. 52.

Editeur ou traducteur avec auteur

Kaltsas, N. 2002. Sculpture au musée archéologique national, Athènes. Traduit par D. Hardy. Los Angeles: Musée J. Paul Getty.
1 Kaltsas 2002, cat. non. 48.

Droysen, J.G. 1996. Στορία του Μεγάλου λεξάνδρου. 3ème éd. 2 vol. Traduit par R. Apostolides. Athènes: Trapeza Pisteos.
1 Droysen 1996, tableau 5.

Organisation ou association en tant qu'auteur

École Française de Rome. 1995. Les Grecs et l"Occident: Actes du colloque de la villa Kérylos (24-25 octobre 1991). CÉFR 208. Rome: École Française de Rome.
1 École Française de …

Laisser un commentaire