Ce jour dans l'histoire – Ce qui s'est passé aujourd'hui


Walter Mondale, premier candidat démocrate à la présidentielle, annonce qu'il a choisi la représentante Geraldine Ferraro, de New York, comme candidat à la vice-présidence. Ferraro, fille d’immigrants italiens, avait déjà été reconnue comme une fervente défenseure des droits de la femme au Congrès.

Quatre jours après la nomination de Ferraro à la vice-présidence, le gouverneur de l'État de New York, Mario Cuomo, a ouvert la Convention nationale démocrate à San Francisco avec une réplique enthousiaste à l'affirmation du président républicain Ronald Reagan selon laquelle les États-Unis étaient une "ville brillante sur une colline". la pauvreté et les conflits raciaux, Cuomo s'est moqué du président Reagan comme étant inconscient des besoins et des problèmes de nombreux citoyens américains. Son discours enthousiaste a inauguré une convention au cours de laquelle Ferraro est devenue la première femme nommée par un grand parti à la vice-présidence. Cependant, Mondale, l’ancien vice-président américain dirigé par Jimmy Carter, s’est avéré un choix peu reluisant pour le candidat démocrate à la présidence.

Merci d'avoir regardé!

Le 6 novembre, le président Reagan et le vice-président George Bush a battu le billet Mondale-Ferraro lors du plus grand glissement républicain de l’histoire des États-Unis. Les républicains transportaient tous les États sauf le Minnesota, l’État natal de Mondale.

Ferraro a quitté le Congrès en 1985. En 1992 et 1998, elle a échoué dans sa candidature au Sénat américain. Sous la présidence du président Bill Clinton, elle était membre permanent de la Commission des droits de l'homme des Nations Unies. Elle est décédée en 2011 à l'âge de 75 ans.

Laisser un commentaire